Author: admin (page 1 of 11)

Yonne Républicaine – 24 septembre 2019

Tous les choristes se sont retrouvés sur scène à la fin du défi pour interpréter ensemble le tube de Laurent Voulzy, © Droits réservés


France Bleu Auxerre fêtait ses 30 ans au Skénét’eau, samedi

France Bleu Auxerre fêtait ses 30 ans, samedi, au Skénét’Eau, où elle avait invité ses auditeurs à assister à un grand « Défi chorales ».

France Bleu Auxerre a fêté ses 30 ans en chansons, samedi, au Skénét’Eau. Inaugurée en 1989 par l’ancien maire d’Auxerre, Jean-Pierre Soisson, la station avait convié ses auditeurs à assister à un grand « Défi chorales » (des places étaient à gagner en écoutant la radio ou en jouant sur son site Internet).Cinq chorales sélectionnées sur une quinzaine

Un défi préparé dès avril dernier par Sofie Martin, sa directrice, auxquels une quinzaine de formations icaunaises ont participé. Cinq d’entre elles ont été sélectionnées et se sont produites samedi dernier, sous le parrainage de Romain Didier, auteur-compositeur et interprète installé à Villeneuve-sur-Yonne.

Ces cinq chorales se sont produites lors des deux concerts donnés dans l’après-midi et en soirée, qui ont tous deux fait le plein. Tour à tour, le public a pu écouter la chorale toucycoise Lacadencia, dirigée par Anne Le Goff, ancienne chef de chœur des Petits chanteurs à la Croix de Bois lorsque l’ensemble était installé à Brienon-sur-Armançon ; la chorale auxerroise Clé de Fa’mes, le chœur du Tonnerrois, l’ensemble vocal de musique actuelle de Villeneuve-sur-Yonne ou bien encore la chorale du Silex, la salle des musiques actuelles d’Auxerre.

Chaque chorale, devait, selon le cahier des charges fixé, interpréter trois morceaux : un titre des années 1980 revisité, un titre chanté sans partition et en mouvement ainsi qu’un titre en faisant participer les spectateurs.

Les talents cachés d’humoriste de Denys Baudin, rédacteur en chef adjoint de la radio locale, ont également ponctué cette soirée festive qui a mis le chant choral à l’honneur et s’est refermée de belle façon. Tous les choristes se sont en effet retrouvés sur scène pour interpréter ensemble le tube de Laurent Voulzy, Belle-Île-en- Mer.

Defi chorale – 21 septembre 2019

Mariage Chessy les Près – 6 juillet 2019

Yonne Républicaine – 18 juin 2019

PERCEY-16 juin 2019

PERCEY-16 juin 2019

LES RURALEUSES – 2 juin 2019

Yonne Républicaine – 1er décembre 2018

Les choristes présenteront avec le groupe Musocc Illary la dernière œuvre de Kato Rodriguez, intitulée Triptico . Une œuvre profane composée sur des poèmes de deux auteurs péruviens, César Vallejo et Mariano Melgar.

Le Chœur du Tonnerrois et le groupe Musocc Illary se retrouvent ce samedi à partir de 20 h 30 pour un concert exceptionnel donné à la salle polyvalente de Tonnerre.

Ce sera sûrement la seule fois que les deux ensembles seront sur la même scène pour chanter la dernière œuvre de Kato Rodriguez, intitulée Triptico. Une œuvre profane pour chœur mixte, solistes et orchestre, composée sur des poèmes de deux auteurs péruviens, César Vallejo et Mariano Melgar.

« Ce concert unique marquera vingt-cinq ans d’amitié et de musique avec le groupe Musocc Illary, note Jack Ferrari, le chef de chœur. C’est en même temps une façon de fêter les vingt-cinq ans du chœur avec un an en retard. » En effet, l’ensemble est né en 1992 pour fêter les 700 ans de l’hôtel-Dieu de Tonnerre. Mais c’est surtout à partir de 1993 que les choristes ont commencé à voler de leurs propres ailes et à élargir leur répertoire. C’est aussi à cette époque que les chemins de Jack Ferrari et Kato Rodriguez se croisent. « Un peu par hasard. J’ai vu sur un dépliant que les Musocc montaient des projets avec des chœurs amateurs autour de Navidad Nuestra de Ramirez. Kato était déjà à Clermont-Ferrand, on s’est rencontré. » Plusieurs mois après, le projet était monté. Il ouvrait la porte à plusieurs collaborations, mais aussi une véritable amitié. Les choristes tonnerrois sont même allés au Pérou en 1998. Un souvenir à l’autre bout du monde qui a marqué les chanteurs qui y ont participé.

Chanter en espagnol n’a pas été de tout repos

« L’idée de monter Triptico date d’un an. En plus de se retrouver avec Kato et son ensemble, ce projet nous a permis de nous attaquer à un répertoire qui nous sort des pièces plus traditionnelles que nous proposons. » Chanter en espagnol n’a pas été de tout repos. « Nous avons fourni un gros travail. »

TRIPTICO à Tonnerre -1er décembre 2018

WE de répétition – 17 et 18 novembre 2018

Older posts

© 2019

Theme by Anders NorenUp ↑