Author: admin (page 3 of 15)

LES MILLESIMES – SAISON 1 CONCERT DE NOËL #2 : EN COULISSES !

Quelques photos de la répétition du concert de NOËl

https://lesmillesimesdetonnerre.com/archives-saison-1/concert-2

Yonne Républicaine – 29 janvier 2022

Le plaisir de chanter comme catalyseur

Publié le 29/01/2022

Le plaisir de chanter comme catalyseur

Le Chœur du Tonnerrois, dont la cohésion a fait merveille pour traverser les pires moments de la crise sanitaire, devrai t multiplier les concerts en 2022.

D’ordinaire, le lundi, c’est soir de répétition pour le Chœur du Tonnerrois. Mais cette semaine, ce n’était pas tout à fait la même chanson au conservatoire. La quarantaine de choristes s’y est retrouvée pour l’assemblée générale.

La convivialité est une marque de fabrique de l’ensemble vocal. On y chante pour le plaisir, et au bout du compte on est capable d’entraîner le public dans toutes les langues, du latin au français, en passant par l’anglais l’allemand, l’espagnol et même le tchèque, et tous les styles. Le répertoire, très large, va du Moyen Âge à l’époque moderne.Une grande cohésion

La force du groupe réside dans sa cohésion. Même au pire des moments de la crise sanitaire, l’esprit du chœur est resté. « On a perdu très peu de chanteurs. Seuls quelques octogénaires nous ont quittés et c’est compréhensible », indique Jack Ferrari, chef de chœur. C’est aussi le fruit de son travail. Jack Ferrari a l’art d’emmener son groupe vers le haut. Il utilise toutes les cordes, comme l’outil informatique. Le groupe est connecté et, en dehors du rendez-vous du lundi, chacun peut répéter pendant la semaine. « Ça marche. Tout le monde joue le jeu », se félicite le responsable.

En 2022, le chœur devrait multiplier les concerts. « Notre gros problème est de poser les dates », indique Jack Ferrari. Entre le contexte sanitaire, l’occupation des salles à Tonnerre, les modalités d’occupation de l’hôtel-Dieu, fixer un calendrier relève du casse-tête. « On va finir par s’accorder » lance-t-il avec le sourire.Un projet avec Obsidienne

Le gros projet est un concert avec l’ensemble professionnel Obsidienne, dirigé par Emmanuel Bonnardot et spécialisé dans le répertoire médiéval et Renaissance, qui mêle instruments rares aux voix. Ils se sont déjà produits ensemble en 2014 à l’hôtel-Dieu. Le moment avait fait date. « Nous avons envie de nous retrouver et travailler une nouvelle fois ensemble », explique Jack Ferrari. Ce concert pourrait être donné en juin ou septembre.Premier rendez-vous confirmé en mars

Deux rendez-vous locaux sont confirmés. Le 7 mars, à la veille de la Journée des droits des femmes, le Chœur du Tonnerrois animera une soirée avec l’association Uniesvers’elles. Il sera également présent, une fois de plus, en clôture des Ruraleuses, à Jully. « Nous allons monter un florilège des chansons que nous avons présentées autour de Ferrat, Ferré, Brel », annonce le chef de chœur.

Noël 2022 est aussi en ligne de mire. « Nous allons monter un programme solide autour de ce thème, pour le concert de Noël que nous allons peut-être enfin pouvoir donner à Tonnerre et pour, éventuellement, le donner ailleurs. »

Il est toujours possible de rejoindre le Chœur du Tonnerrois. « Il ne faut pas que les gens s’inquiètent, ils ne vont pas être submergés, l’entraide est de mise », rappelle Jack Ferrari.

Contact. Tél. 06.82.24.61.05.

TONNERRE LES MILLESIMES – 23 décembre 2021

France 3 Bourgogne – 24 décembre 2021

Yonne Républicaine – 6 octobre 2021

Le Chœur du Tonnerrois est passé d’une cinquantaine à une trentaine de membres avec la crise sanitaire. L’équilibre entre les pupitres reste cependant assuré.

Après dix-huit mois en pointillé à cause du contexte sanitaire, le Chœur du Tonnerrois revient sur le devant de la scène. Il a fait son apparition il y a quelques jours lors du concert de l’ensemble vocal Aedes au marché couvert. En juillet il s’était déjà produit au château de Maulnes, lors des journées Renaissance. « On a monté un programme en une semaine », se souvient Jack Ferrari, le chef de chœur.

Une véritable famille née en 1992 :Mais si les répétitions ont repris au conservatoire le lundi soir, certains chanteurs ne sont pas revenus. Le chœur comptait une cinquantaine de membres en 2019. « Aujourd’hui, nous sommes une bonne trentaine, avec un bon équilibre des pupitres, indique le responsable. Mais la porte est grande ouverte. Si des personnes veulent nous rejoindre, elles seront les bienvenues. » Pas besoin d’avoir fait du chant, même si le niveau est élevé. « Tout est une question d’oreille, assure Jack Ferrari. Il faut que l’oreille suive, ce qui est le cas chez 90 % de la population. Après ce n’est qu’une histoire de volonté et d’envie de s’insérer dans un groupe. » Pas besoin non plus d’être musicien. « On a des tas d’outils, notamment informatiques, pour avancer. »

Beaucoup de projets : Le groupe cultive la joie d’être ensemble. L’entraide est de mise. On chante pour le plaisir et au bout du compte on est capable d’entraîner le public dans toutes les langues et tous les styles. Le Chœur du Tonnerrois est une véritable famille, née en 1992 à l’occasion du septième centenaire de l’hôtel-Dieu. 2022 sera l’année de ses 30 ans. Un anniversaire que le chef de chœur n’a pas envie de rater. « Je voudrais monter un projet avec l’ensemble Obsidienne avec qui nous avons déjà travaillé ». Cet ensemble vocal et instrumental explore les répertoires du Moyen Âge. « Notre répertoire remonte rarement avant le XVI  siècle, et ce pourrait être très intéressant de le faire. » Ce concert anniversaire pourrait se dérouler au printemps. « C’est en réflexion. » En attendant, le chœur devrait se produire à la mi-novembre lors de la soirée de l’association Univers’elles, puis début décembre lors du Téléthon. « Nous devrions participer au concert Millésime 1 année 2 concert, aux côtés de Lambert Wilson, le jeudi 23 décembre », ajoute le responsable. Le programme n’est pas encore arrêté. « Aussi, à la demande de tous, nous allons continuer à proposer le ciné-concert « Oliver Twist ». » Cette expérience mêlant cinéma et chanson, lancée en 2016 à l’occasion du festival Ciné ça joue, a plu aux chanteurs qui veulent récidiver. 

TONNERRE – 20 septembre 2021

L’Assemblée Générale du chœur a présenté de nombreux projets pour cette fin d’année 2021 et l’année 2022.Nous avons terminé par un moment de partage comme nous aimons le faire pour nous retrouver

TONNERRE/AEDES-19 septembre 2021

Le chœur AEDES nous accueille sur scène dimanche 19 septembre 2021

MAULNES – 10 Juillet 2021

MAULNES – 10 Juillet 2021

Yonne Républicaine-26 septembre 2020

Les choristes ne se retrouvent plus au conservatoire mais à la salle polyvalente. Un changement de lieu pour respecter la distanciation physique.

Le lundi soir, c’est répétition pour le Chœur du Tonnerrois. Mais depuis maintenant trois semaines, ce n’est pas tout à fait la même chanson pour les choristes. Ils ne se retrouvent plus au conservatoire mais à la salle polyvalente de Tonnerre. Un changement de lieu pour respecter la distanciation physique, crise sanitaire oblige.« Là, on se sent presque tout seul »

« La ville nous a mis à disposition gentiment et gracieusement cette salle pour que nous puissions reprendre enfin les répétitions », se félicite Jack Ferrari, le chef.

Avec le Covid, toutes les activités du chœur ont été arrêtées. Travailler par visio était très compliqué. « Certains n’ont pas d’ordinateurs ou s’en servent très peu. Il a donc fallu patienter et c’est avec une grande joie que nous pouvons aujourd’hui chanter ensemble. »

En plus de l’amour du chant et de la musique, ce groupe cultive depuis des années la convivialité et la joie d’être ensemble. Ces femmes et ces hommes de 30 à 80 ans sont sur la même partition. Le niveau est élevé et l’entraide est de mise. On chante pour le plaisir et au bout du compte on est capable d’entraîner le public dans toutes les langues et tous les styles. Même si depuis la crise sanitaire, l’exercice n’est pas toujours facile.

Les chanteurs sont espacés de deux mètres les uns des autres. « C’est une expérience, lance le chef de chœur. D’habitude, on aime chanter les uns avec les autres, on forme un groupe. Là, on se sent presque tout seul. » Certains chanteurs se retrouvent à plus de 15 mètres du chef de chœur. « Il faut s’adapter, trouver nos marques. Mais même si c’est compliqué c’est intéressant. »

Older posts Newer posts

© 2023

Theme by Anders NorenUp ↑